Avant l’entretien

Comment préparer l’entretien d’embauche

5 conseils pour préparer un entretien d’embauche

0

Un entretien d’embauche, ça se prépare. Voici 5 conseils pour vous aider dans cette démarche :

 

  1. Préparez votre entretien sur papier. Réfléchissez aux questions que le recruteur peut vous poser et écrivez les réponses. Il ne s’agit pas de l’apprendre par cœur, mais que les mots vous viennent naturellement lors de l’entretien.
  2. Entrainez-vous avec quelqu’un de franc (qui pourra vous faire part de vos erreurs) à faire des simulations d’entretien. Précisez à cette personne qu’elle n’hésite pas à vous poser des questions qui ne figurent pas sur votre papier.
  3. Renseignez-vous sur l’entreprise. Cela permettra de montrer au recruteur que vous savez de quoi vous parlez et que vous vous intéressez.
  4. Préparez votre tenue la veille de l’entretien. Les filles, évitez les jupes trop courtes ou les décolletés trop profonds. D’autant plus que la femme du patron travaille souvent dans l’entreprise et risque de ne pas apprécier. Les garçons, rasez-vous, cela fait plus « soigné ».
  5. Déstressez… Facile à dire, mais plus vous serez stressé moins vous serez convaincant auprès du recruteur. Alors respirez profondément et positivez : vous êtes prêt, il n’y a pas de raison.

 

Voici les principaux conseils à appliquer pour préparer au mieux un entretien d’embauche. Bon courage !

Préparer son entretien d’embauche : les différents recruteurs !

0

De la même manière qu’il existe différents type d’entretiens, les personnes qui vous recevront peuvent avoir des profils très disparates. Là encore, vous êtes dans une situation qui vous amène à faire preuve d’adaptation.

L’idéal est de savoir à quel type d’entretien vous allez être confronté car il va de soi qu’ils ne nécessitent pas tous la même préparation.

 

L’entretien d’embauche avec une entreprise de sélection ou un cabinet de chasseurs de têtes :
Dans ce cas de figure, vous allez être reçu par un professionnel en matière de techniques de recrutement, d’ailleurs, il aura très souvent une formation de psychologue.
En général, il n’est pas habilité à juger si votre profil est de qualité sur un plan technique, en revanche, il connaitra bien le profil du poste pour lequel on recherche un employé. L’objectif principal de votre interlocuteur sera donc de constater si votre formation, votre personnalité et votre motivation correspondent au le portrait du candidat recherché. En principe, l’entretien tournera essentiellement autour de renseignements personnels, de votre caractère et de vos compétences. Dans ce type d’entretien, vos réactions, comportement et langage non verbal ne sont pas d’une importance capitale.

 

L’entretien d’embauche avec un responsable des ressources humaines:
Ces interlocuteurs ont également des connaissances en matière de techniques d’entretien. Ils savent avec précision quel type de poste est proposé et ils ont une vaste connaissance de la culture entrepreneuriale.
En plus de s’intéresser à votre formation, vos compétences techniques, votre personnalité et votre motivation, ils vont tenter d’évaluer votre capacité à vous intégrer à l’entreprise et à vous entendre avec les supérieurs et collègues de travail.
En général, il s’agit de l’entretien le plus complet que vous aurez à affronter. Pendant celui-ci, tous les aspects sont importants.

 

L’entretien d’embauche avec un opérationnel de l’entreprise :
Si vous passez avec succès l’entretien avec l’entreprise de sélection et/ou avec le responsable des ressources humaines la logique veut que vienne ensuite la rencontre avec un opérationnel, probablement votre chef direct potentiel. Ces interlocuteurs ne font pas de l’entretien leur spécialité, mais ils ont pour fonction d’évaluer si vous êtes le professionnel adéquat pour occuper le poste à pourvoir et s’ils vont se sentir à l’aise s’ils sont amenés à travailler avec vous.  Ils vous poseront des questions techniques en rapport avec le poste et mettront à point d’honneur à statuer sur votre capacité de travail et sur la sympathie qu’ils éprouvent à votre égard puisque vous êtres là pour devenir leur collègue. Vous devez donc faire montre de vos compétences et de votre motivation pour intégrer leur rang.

Comment s’habiller pour un entretien d’embauche

0

L’image que l’on donne renseigne beaucoup sur soi-même. C’est ainsi que lorsque l’on se présente à un entretien d’embauche il faut soigner son apparence. Pour cela, il ne s’agit pas simplement de « bien s’habiller » mais plutôt d’adapter son image à l’entreprise dans laquelle l’on postule.
Bien s’habiller n’est pas obligatoirement synonyme de costume ou de tailleur. En effet, il s’agit de se présenter tel que l’on est tout en s’efforçant de renvoyer une image professionnelle et fiable en accord avec ce que reflète et souhaite refléter l’entreprise.

Voyons donc quelques conseils vestimentaires  sur les choses à éviter :

  • En règle générale, les couleurs sobres et neutres sont préférables, choisissez donc des tons bleus ou gris. S’habiller en noir peut donner une image trop sérieuse, voire rigide et est donc à éviter. Si toutefois vous l’utilisez, faites alors en sorte  de porter une autre couleur plus claire près du visage afin d’adoucir votre image.
  • Il est conseillé de porter une chemise et non une chemisette qui donne une image trop estivale voire dilettante.
  • Si la situation s’y prête, n’hésitez pas à porter une cravate. Elle donne une image formelle mais fait partie des classiques indémodables.
  • Si vous portez un costume, celui-ci doit vous aller parfaitement, il doit être ni trop grand ni trop petit, notamment au niveau des manches de la veste, lesquelles doivent laisser apparaitre celles de la chemise, ni les jambes de pantalons qui doivent tomber sur les chaussures sans plis, ni laisser voir les chaussettes en position debout.
  • Bien évidemment, les pantalons trop lâches,  style treillis, baggy  ou encore corsaires… sont à proscrire totalement.
  • Les blousons en cuir ne font  pas très bonne impression, trop informels.
  • Les femmes doivent prendre le soin d’avoir des ongles nets et soignés. Ils peuvent être vernis mais les couleurs trop criardes voire farfelues ne sont pas opportunes.
  • L’on peut porter des bijoux, mais avec parcimonie. Deux bagues par main maximum, une paire de boucles d’oreilles. Il est aussi préférable d’éviter de mélanger différents métaux (or, argent…) et différentes matières précieuses (pierres, perles…). Mieux vaut ôter les piercings.
  • Si vous choisissez de vous mettre en jupe, portez des collants ou des bas de couleur neutre ou assortis aux souliers, même s’il fait chaud.
  • Faîtes également attention à vos « accessoires ». Votre sac ou serviette doit être classique. Ne portez pas de sac imprimé ou pire, de sacs plastiques.
  • En cas de deuxième entretien, changez la couleur d’un composant de votre tenue, la chemise ou la cravate par exemple.

En résumé, la tenue portée lors d’un entretien d’embauche doit répondre à certaines exigences. La sobriété est le plus souvent préférée afin de diffuser l’image d’une personne fiable et sérieuse prête à se lancer dans un nouvel emploi. Ce n’est en aucun cas le lieu d’un défilé  de mode et choisir sa tenue relève du bon sens.

Go to Top