La rédaction du CV

Les 4 règles d’un bon CV

0

Le C.V. ne doit contenir que les éléments essentiels qui puissent provoquer une entrevue.

Ne cédez pas à la tentation de mentionner le maximum de détails, espérant ainsi satisfaire totalement la curiosité du lecteur. Dans ce cas, ce dernier aura tous les éléments pour vous juger et n’aura guère besoin de vous convoquer pour vous poser les questions insatisfaites. Vous perdrez toutes les chances d’avoir un entretien au cours duquel vous auriez pu vous exprimer et vous imposer.

Pour arriver à ce résultat, respectez scrupuleusement quatre prin­cipes.

1 – Votre C.V. doit être clair et concis.

Il doit être facile à lire et à comprendre. Adoptez un style précis et assez laconique. Évitez de céder à une phraséologie qui ne pourra qu’indisposer le lecteur. Ce n’est pas un exercice de littérature.

Votre style doit être simple et direct. Évitez les détails superflus. Séparez chaque paragraphe. Utilisez des caractères différents pour souligner les titres ou certains points essentiels. Mettez-vous à la place de celui qui va l’étudier. Vous ne serez pas le seul à avoir expédié un C.V. Il est indispensable que le lecteur en retienne facilement les points les plus importants.

2 – Votre C.V. doit être établi en fonction de ce que recherche le recruteur.

C’est un point très important mais souvent négligé par les candi­dats. Chaque C. V. doit être établi en fonction du destinataire. Modi­fiez certains éléments en les développant ou en les réduisant.

3 – Votre C.V. doit-vous présenter sous un angle ‘très’ favorable.

Cette recommandation n’est pas superflue comme vous pourriez le penser. Le destinataire est un spécialiste de la sélection du personnel. Il lui sera très facile d’extraire les points faibles pouvant apparaître. A titre d’exemple, ne mentionnez pas les causes de départ et respectez une progression hiérarchique et salariale.

En outre, le curriculum vitae structure votre entretien ultérieur.

Rédigez-le pour qu’il suggère certaines questions auxquelles vous êtes préparé à répondre favorablement. N’indiquez aucune information pouvant vous mettre dans une situation délicate. Nombreuses sont les candidatures élaborées maladroitement et suggérant des questions embarrassantes pour le postulant.

4 – Votre C.V. doit attirer l’attention par sa présentation.

Il faut que son destinataire ait envie d’en prendre connaissance. Efforcez-vous de personnaliser sa présentation en jouant sur la grosseur et la forme des lettres ainsi que sur la disposition des rubri­ques.

Les erreurs à éviter lors de la création d’un CV

0
  • Il est inutile d’indiquer tous les prénoms.
  • La taille et le poids n’ont aucun intérêt.
  • Les coordonnées des parents ainsi que leurs professions sont superflues.
  • Ne pas indiquer le numéro de Sécurité Sociale
  • La mention «CURRICULUM VITAE» est inutile. Le lec­teur est assez intelligent pour deviner lui-même.
  • Les références et les prétentions n’ont pas à être indiquées au stade du C.V.

La présentation du curriculum vitae

2

Le papier est impérativement :

  • de couleur blanche, de format 21 x 29,7 cm avec une marge à gauche de 5 à 6 cm.
  • de bonne qualité, assez épais pour que la transparence ne gêne pas la lecture.
  • L’impression doit être soignée et nette

Faites preuve de goût pour la présentation des paragraphes. N’hésitez pas à souligner les points essentiels. Il faut que ceux-ci sautent aux yeux du lecteur. Il n’a pas de temps à perdre et doit saisir rapidement l’intérêt de votre candidature. Facilitez-lui la tâche.

La longueur du CV ?

Elle ne doit pas excéder deux pages. Votre candidature n’aura pas plus de valeur si votre C. V. est plus long. Au contraire. Les phrases doi­vent être courtes, imagées. Préférez le style télégraphique à celui de Proust. Vous donnerez ainsi à votre texte un caractère percutant et dyna­mique. Idem pour les mots. Sans sombrer dans un jargon ésotérique, faites preuve de professionnalisme en utilisant des termes précis et adaptés. Recherchez les verbes d’action pour dynamiser votre texte.

La photo sur cv ?

Elle n’est pas toujours exigée. Mais nous vous conseillons de la joindre car elle permet au lecteur de mettre un visage sur le sujet. Mais si vous n’êtes pas photogénique, faites appel à un photographe profession­nel. Si vous appréciez les tenues vestimentaires décontractées, faites un effort et nouez une cravate. Pas de pull à col roulé, de chemise à col ouvert ou de nœud papillon. Encore moins de photo grand format ou vous mon­trant devant votre puissante voiture.

La rédaction du curriculum vitae

0

Le curriculum vitae est la pièce maîtresse de votre prospection. C’est en fonction de celui-ci que le recruteur vous accordera un entretien.

Le succès de votre démarche dépend en grande partie de la force d’impact de ce document. Sa rédaction est délicate et nécessite l’obéissance à des règles précises que nous allons étudier.

L’objectif du curriculum vitae est d’obtenir un entretien

Oubliez le recueil de renseignements pour ne retenir que le document destiné à obtenir un entretien. Car c’est de cela qu’il s’agit. C’est dans ce but qu’il doit être élaboré.

Quand faut-il envoyer votre CV

C’est un document important qu’il ne faut pas envoyer systématique­ment lors de chaque prise de contact avec une entreprise.

  • Si vous lancez une campagne de prospection d’une certaine enver­gure. Dans un tel cas, vous n’avez pas la possibilité d’adapter votre lettre de prospection (voir plus loin) à chaque destinataire. Le C.V. accompagné d’une lettre de présentation se révèle indispensable.
  • Si vous répondez à une offre d’emploi exigeant celui-ci. Aucune pos­sibilité de vous dérober. N’indisposez pas le recruteur en ne l’envoyant pas.
  • Si vous envoyez spontanément votre candidature à une société. N’envoyez pas votre C.V. mais une lettre de prospection qui laisse la porte plus largement ouverte à un entretien si elle est bien élaborée.

Rendre son CV intéressant quand on n’a pas d’expérience professionnelle

1

Entrer dans le monde du travail n’est pas évident. Quand on vient juste de terminer ses études et que l’on n’a aucune expérience professionnelle, c’est encore plus compliqué. Comment faut-il s’y prendre pour rendre son CV intéressant, comment l’étoffer un peu ? Voici quelques conseils pour vous aider :

 

  1. Dans la rubrique « Formation », détaillez les 3 ou 4 dernières années d’études (baccalauréat, CAP, années universitaires… )
  2. Ecrivez tout : n’hésitez pas à énumérer tous les stages que vous avez pu faire au cours de vos études. Que ceux-ci aient duré 2 semaines ou 6 mois, peu importe, c’est toujours intéressant.
  3. Ne vous contentez pas d’un simple « stage de 2 semaines dans telle entreprise ». Détaillez votre poste, les tâches effectuées, les résultats que vous avez obtenu…
  4. N’oubliez pas de préciser lorsque vous avez fait du baby-sitting, donné des cours de math ou de français, si vous détenez le BAFA et les missions que vous avez accomplies dans ce cadre…
  5. Etoffez la rubrique « centres d’intérêt » : précisez le genre de livres que vous aimez lire, les endroits où vous avez voyagé, les sports que vous pratiquez, si vous aimez faire du bénévolat…

 

La lettre de motivation qui accompagnera votre CV vous aidera à vous valoriser et à vous mettre en avant. N’oubliez pas de vous relire et de vous faire relire pour éviter les fautes d’orthographe.

Go to Top