Se rendre compte que les études que l’on a choisies ne nous conviennent pas n’est pas rare ! Cela ne veut pas dire que l’année est perdue, il est envisageable de changer de filière à la fin du 1er semestre, entre décembre et janvier. Pratiquement toutes les universités proposent cette possibilité.

 

Comment ça se passe ?

Pour se réorienter en cours d’année, l’étudiant doit d’abord se présenter aux examens du 1er semestre. Il doit retirer un dossier à l’accueil de son établissement qu’il doit rendre avant une certaine date (renseignez-vous…). Ensuite, une commission pédagogique est en charge d’examiner son dossier et de valider ou non sa réorientation. Il est possible de changer de spécialité/parcours, de section voire même d’établissement.

 

Se renseigner, ne pas se précipiter

Avant toute chose, l’étudiant devra se renseigner sur les différentes orientations qui lui sont proposées. Voir ou revoir un conseiller d’orientation n’est peut-être pas négligeable. C’est une bonne chose de passer des tests pour savoir où on en est. Les envies et les attentes ont pu changer en quelques mois. Et puis il faut cerner les raisons pour lesquelles cela n’a pas fonctionné au 1er semestre, afin que cela ne se reproduise pas.

 

Les possibilités de réorientation

Il faut faire attention, selon les universités, les possibilités de réorientation diffèrent. Par exemple, un élève en licence d’anglais ne pourra pas forcément se réorienter en licence de droit. Certaines licences ne permettent même pas de changement en cours d’année. Renseignez-vous auprès de votre établissement.

Exemples : Université Toulouse 1 Capitole, Université Paris DiderotUniversité Lille 1.