C’est toujours par elle que débute le C.V.

  • Votre nom en capitales, sans le faire précéder par quelque titre que ce soit. Si vous êtes une femme mariée, ne le faites pas suivre de votre nom de jeune fille.
  • Votre prénom. Ne mentionnez que l’usuel. Inutile donc de le souli­gner.
  • Votre adresse suit vos nom et prénom. N’oubliez pas la ville ainsi que le code postal.
  • Votre numéro de téléphone doit être précédé de l’indicatif, même si l’entre­prise auprès de laquelle vous postulez se trouve dans la même ville. Ne cher­chez pas à faire preuve d’originalité en indiquant votre numéro sous la forme de deux nombres de cinq chiffres (01 23 45 67 89):
  • Votre date de naissance. Écrivez le mois en toutes lettres et indiquez votre âge afin d’éviter au lecteur de le calculer. Cette déli­catesse est appréciée. Nul besoin d’indiquer le lieu de naissance, ce point n’a aucune impor­tance.
  • La situation familiale est évoquée en un seul mot (marié, célibataire ou divorcé). Si vous vivez maritalement ou si vous êtes en cours de divorce, ne le mentionnez pas. Cela pourrait choquer. Tout comme si vous êtes célibataire et âgé de plus de quarante ans. Si vous avez des enfants, indi­quez seulement le nombre sans préciser leur sexe.
  • Les renseignements physiques ne sont pas utiles. Si le poste nécessite de fréquents contacts avec le public, incluez-les dans la rubrique «Divers» située à la fin du C.V.