Définition du métier d’Attaché territorial

Le cadre d’emplois d’Attaché territorial comporte 3 grades :

  1. Attaché territorial
  2. Attaché territorial principal
  3. Directeur territorial

Un Attaché peut exercer ses fonctions dans l’administration générale, le secteur sanitaire et social, l’animation, l’urbanisme et enfin dans l’informatique.

Les missions d’un Attaché territorial comprennent la gestion des ressources humaines, gestion des achats et des marchés publics, gestion financière et contrôle de gestion, gestion immobilière et foncière et de conseil juridique. Ils assurent la conception, l’élaboration et la mise en œuvre de politiques décidées dans un de ces nombreux domaines : administratif, financier, économique, culturel, sanitaire, social, animation et urbanisme.

Ce cadre d’emplois permet d’occuper les postes de directeur général ou de secrétaire d’une commune de moins de 4000 habitants. Il est aussi possible de diriger les services d’un établissement dans une commune de moins de 4000 habitants.

 

Formation

Le cadre d’emplois d’Attaché territorial est accessible sur concours de catégorie A. Pour prétendre à ce concours, il faut être titulaire d’une licence (bac+3). Une licence en droit ou une formation en IEP sont particulièrement appréciés.

 

Qualités

Un Attaché territorial est organisé et ordonné. Il est doué en informatique, en droit et dans sa spécialité : ressources humaines, sanitaire et social… Il est doté d’un bon sens relationnel.

 

Difficultés ou inconvénients

Le métier exige d’être très polyvalent.

 

Perspective d’évolution

Un Attaché territorial peut devenir Attaché territorial principal puis Directeur territorial. Il est aussi possible d’évoluer en tant qu’Administrateur territorial (toujours catégorie A).

 

Salaire moyen

Le salaire d’un Attaché varie en fonction de son grade :

Un Attaché territorial gagne 1500€ par mois.

Un Directeur territorial gagne entre 2600€ et 3600€ par mois.