Définition du métier d’Archéologue

L’Archéologue étudie les ruines et vestiges d’anciennes civilisations. Il peut travailler sur le terrain, dans les laboratoires, à l’université en salles de cours, dans les musées… Généralement, après chaque fouille il publie un papier sur ses recherches. Il travaille en collaboration avec des paléontologues et des historiens.

  • Sur le terrain, il pratique le plus souvent de l’archéologie dite préventive. C’est-à-dire que lorsque de nouvelles constructions sont prévues, il fouille d’abord le lieu pour être sur qu’aucun vestige ne soit détruit.
  • Dans les laboratoires, il étudie les objets qu’il a trouvés à l’aide de techniques scientifiques pointues. Cela l’aide à comprendre dans quel contexte vivait telle ou telle civilisation.
  • A l’université, en tant que professeur, il peut donner des cours d’archéologie et ou des conférences.

Il peut se spécialiser dans de nombreux domaines tels que : l’archéologie gallo-romaine, l’archéologie médiévale, l’archéologie de l’Asie du Sud…

 

Formation du métier d’Archéologue

De longues études sont nécessaires pour devenir Archéologue le niveau bac+5 au minimum est exigé.

Bac + 5 :

  • Master archéologie
  • Master recherche archéologie (et histoire)
  • Master histoire spécialité archéologie
  • Master histoire de l’art spécialité archéologie
  • Master Pro archéologie
  • Master Pro histoire

Bac + 8 :

  • Doctorat en archéologie
  • Doctorat en histoire de l’art

 

Qualités requises de l’Archéologue

Un bon archéologue est avant tout curieux et passionné. Il est très méticuleux et rigoureux.

 

Difficultés ou inconvénients du métier d’Archéologue

Le métier demande énormément de connaissances, et beaucoup de patience.

 

Evolution de l’Archéologue

Un archéologue peut devenir chef de chantier ou chef de secteur.

 

Salaire moyen de l’Archéologue

Le salaire d’un archéologue en début de carrière (junior) se situe entre 1400 et 1900€ brut par mois. Il peut gagner jusqu’à 2200€ en fin de carrière (senior).

Un archéologue professeur à l’université gagne entre 2000€ et 5000€ par mois, tout dépend de l’université qui l’emploie.