Définition du métier de Restaurateur d’Œuvres d’Art

Le Restaurateur d’Œuvres d’Art comme son nom l’indique, restaure tous types d’objets anciens qui ont été dégradés par le temps. Ces objets peuvent être des tableaux, des monuments, du textile, des sculptures, des bijoux, du verre ou encore des meubles.

Avec toutes sortes de techniques – comme des rayons X par exemple – il pratique des analyses sur l’objet en question. En fonction des résultats obtenus, il va choisir un certain procédé de restauration et estimer le coût et le temps du travail à réaliser.

 

Formation du métier de Restaurateur d’Œuvres d’Art

Une formation de bac + 4 minimum est exigée.

L’Institut National du Patrimoine (INP) à Paris est accessible sur concours mais les places sont chères, seulement 25 étudiants par an ont la chance d’être sélectionnés. Il délivre le Diplôme de Restaurateur du Patrimoine.

Il existe d’autres écoles à Avignon (Ecole d’Art), à Montpellier III, à Paris et aux Beaux-arts à Tours.

 

Qualités requises du Restaurateur d’Œuvres d’Art

Un restaurateur d’œuvres d’art est quelqu’un d’extrêmement minutieux et de patient. Il a une excellente culture générale et de fortes connaissances en histoire de l’art.

 

Difficultés ou inconvénients du métier de Restaurateur d’Œuvres d’Art

Le métier de restaurateur d’art est très long, cela peut prendre parfois plusieurs années pour restaurer un seul objet.

 

Perspective d’évolution du Restaurateur d’Œuvres d’Art

Un restaurateur d’art peut aspirer à devenir chef de travaux d’art ou technicien d’art. En tant que libéral, il peut devenir expert.

 

Salaire moyen du Restaurateur d’Œuvres d’Art

Le salaire d’un restaurateur d’œuvres d’art fonctionnaire en début de carrière (junior) est d’environ 1300€ par mois. En fin de carrière (senior) il peut gagner jusqu’à 4500€ par mois.

Le salaire d’un restaurateur d’art indépendant est de 1300€ par mois en début de carrière (junior) et peut s’élever jusqu’à 3000€ par mois en fin de carrière (senior).