Définition du métier de Conseiller d’orientation psychologue

Le Conseiller d’orientation psychologue, appelé communément COP, travaille dans le milieu scolaire (ou au CIO : centre d’information et de l’orientation). Son rôle principal est de conseiller les jeunes sur leur avenir. Il les guide dans le choix de leur futur métier et des études qu’ils veulent suivre. Il s’assure que les jeunes soient bien renseignés : il leur fait passer des tests et leur fournit des brochures. Il peut aussi aller de classe en classe et animer des séances d’information.

Il est en contact permanent avec le directeur de l’établissement et les professeurs. Il organise et/ou participe à des réunions avec eux où ils discutent des conditions de réussite scolaire des élèves.

 

Formation du métier de Conseiller d’orientation psychologue

Il existe un concours proposé par le Ministère de l’éducation nationale qui permet de devenir COP.

Conditions d’accès au concours :

  • Licence de psychologie
  • Formation sur deux ans de conseiller d’orientation psychologue : CNAM à Paris, Université d’Aix-Marseille 1, de Rennes 2 et de Lilles 3.

 

Qualités requises du Conseiller d’orientation psychologue

Le COP aime le contact avec les jeunes et conseiller les gens. Il est curieux et au courant de toutes les formations qui existent. C’est sans conteste quelqu’un de pédagogue et d’observateur.

 

Difficultés ou inconvénients du métier de Conseiller d’orientation psychologue

Pour orienter correctement un jeune, le COP doit bien cerner et prendre en compte ses attentes. Il doit faire attention à ne pas l’orienter dans la mauvaise voie. Il doit s’intéresser aux résultats scolaires de l’élève mais aussi et surtout à ses envies.

 

Perspective d’évolution du Conseiller d’orientation psychologue

Un Conseiller d’orientation psychologue peut aspirer à devenir chef d’établissement scolaire. C’est un concours accessible après 5 ans dans le métier.

 

Salaire moyen du Conseiller d’orientation psychologue

Le COP (junior) peut prétendre à un salaire de 1700€ par mois. En fin de carrière (senior) il peut gagner jusqu’à 2400€ par mois.