Parfois, les entreprises choisissent de ne pas évaluer les candidats à un poste par le biais d’un entretien d’embauche classique mais préfèrent les entretiens collectifs pratiqués également lors de nombreux concours dans les écoles de commerce.

C’est une des épreuves les plus fiables pour choisir un candidat à un poste de direction.
Le but de ces entretiens est de recruter en essayant d’identifier et d’évaluer les compétences et habilités des candidats mais aussi de tenter de prédire leur rendement à un poste de travail déterminé. Il ne s’agit pas tant d’évaluer les traits de personnalité mais plutôt le fait de posséder la capacité nécessaire pour mener à bien une réussite. Le déroulement de l’épreuve de dynamique de groupe laissera entrevoir des compétences qui ne s’acquièrent pas en deux jours mais qui sont plutôt innées.

En général cette épreuve ne regroupe pas plus de dix candidats. Elle consiste à leur demander de réaliser des activités collectives qui se rapprochent des fonctions et des tâches qu’ils rencontreront sur le poste réel. Les épreuves peuvent durer de 45 à 90 minutes en général et les sessions sont le plus souvent réparties sur un ou deux jours.

Les activités qui peuvent être proposées sont :

Une rédaction : On propose un matériel écrit, normalement relatif à une activité de l’entreprise et vous devrez à partir de cela rédiger une note avec des recommandations. Cet exercice se fait dans un temps limité et évalue les capacités d’analyse de raisonnement et bien sûr d’expression écrite.

Faire une présentation : Devant les autres candidats et le personnel qui vous évalue. Il jauge votre capacité à structurer une présentation, votre expression orale et la capacité que vous avez à vous exprimer en public.

L’exercice du plateau : Il suppose que vous avez déjà été embauché pour le poste. On vous donne un plateau rempli de documents, cartes de clients, demandes en tout genre, courriers électroniques et vous devez remplir les tâches qui en découlent. On analysera alors votre travail, les priorités que vous avez établies et la qualité de votre communication.

Le déjeuner ou diner : C’est un exercice moins fréquent et plus difficile à appréhender. Tentez d’observer le niveau de responsabilité des gens qui vous évaluent. On observera à travers votre comportement la capacité que vous aurez  à prendre des décisions, de travailler sous pression, votre motivation, votre leadership, votre intégration à un groupe, capacité d’analyse, de communication verbale…

Quelques conseils pour l’épreuve :

  • Etre naturel : même si vous voulez faire au mieux, si vous vous forcez à adopter une posture qui n’est pas spontanée pour vous, vos interlocuteurs le percevront.
  • Participer activement et privilégier la réussite collective à la réussite personnelle.
  • Soyez vigilent quant à votre politesse et votre courtoisie.
  • Ne vous obstinez pas en cas de désaccord, préférez rechercher un accord.

Souvent, quand l’épreuve commence, un silence de plomb se fait sentir, n’hésitez pas à le rompre d’une expression naturelle comme « Si cela vous convient, nous pourrions commencer par… ». Cela montrera que vous êtes une personne décidée qui sait s’adapter à des situations nouvelles.