Définition du métier d’Aide-soignant

Un aide-soignant s’occupe des malades, il les surveille, les aide à s’habiller et à marcher. C’est lui qui s’occupe de faire les lits, de nettoyer les chambres selon des règles d’hygiène très strictes. Le soutien moral qu’il apporte aux patients est très important. Il n’est pas en mesure de donner des médicaments, il peut toutefois prendre la température des malades dont il s’occupe ou encore changer leurs pansements. Il observe le changement d’état de ses patients et en informe ses supérieurs. Il travaille sous la responsabilité d’un ou d’une infirmière.

Un aide-soignant travaille dans le milieu hospitalier ou extra hospitalier (hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, centres pour handicapés…).

 

Formation du métier d’Aide-soignant

Pour devenir aide-soignant il est obligatoire d’avoir son DAES ou DPAS : Diplôme d’état d’aide-soignant. Les écoles qui délivrent ce diplôme sont admissibles sur concours.

 

Qualités requises de l’Aide-soignant

Un aide-soignant est avant tout à l’écoute des personnes malades. C’est quelqu’un de patient, doué pour le relationnel. L’aide-soignant est assez fort physiquement (pour porter les patients, les aider à se relever…).

 

Difficultés ou inconvénients du métier d’Aide-soignant

Un aide-soignant est disponible, il peut être amené à travailler de nuit, les week-ends et les jours fériés. Il doit être fort psychologiquement car il est en contact permanent avec des personnes malades.

 

Perspective d’évolution de l’Aide-soignant

Un aide-soignant peut espérer devenir infirmier, assistant dentaire, moniteur-éducateur, laborantin d’analyses médicales…

 

Salaire moyen de l’Aide-soignant

Un aide-soignant (junior) gagne 1350€ par mois. L’aide-soignant (senior) peut gagner jusqu’à 1800€ par mois.