Peu importe qui vous interrogerez au sujet du panorama actuel relatif à la recherche d’emploi, tout le monde sera d’accord pour dire qu’aujourd’hui, rien n’est simple. En pleine période de crise, il faut accepter la réalité sans se laisser submerger par le désespoir. Au contraire, sachez vivre avec votre temps et adapter votre recherche de travail à l’époque que nous vivons.

Aujourd’hui, internet s’est positionné parmi les meilleurs moyens pour trouver du travail. Selon plusieurs études pour Eurostat, environ 50% des recherches d’emploi  s’effectue sur la toile. Ce qui surprend c’est aussi le profil des gens qui élisent ce mode de recherche, très différent de celui des utilisateurs précurseurs. Aujourd’hui, il semble que les femmes soient de ferventes utilisatrices de ce système alors qu’avant, il était préféré des hommes et des professionnels du secteur, évidemment.

Aujourd’hui, l’utilisation du web est clairement démocratisé, voire vulgarisé. La majorité de la population sait utiliser ces nouvelles ressources d’informations. Il faut donc prendre en compte cet état de fait. En effet, c’est également le lieu où vous pourrez vous distinguer et témoigner de votre grande maîtrise des nouvelles technologies qui surpasseront le simple surfe de page en page. Les informaticiens notamment se verront face à une opportunité évidente de mettre en avant leur talent de développeur, de web master, mais ils ne sont pas les seuls concernés.

Internet n’offre pas uniquement la possibilité de rechercher des informations et donc des offres d’emploi mais s’avère également être un outil permettant une utilisation active et volontaire. C’est ainsi que chacun à aujourd’hui la possibilité de s’octroyer un petit espace virtuel qu’il pourra remplir et utiliser à sa guise.

Bien loin des exigences d’antan où il fallait maîtriser le langage HTML et compagnie pour avoir fébrilement un site tristounet, aujourd’hui, tout le monde peut se créer un blog qui apparaîtra si on lui accorde un minimum de soins comme un véritable miroir de compétences. Pour certains secteurs, ces démonstrations concrètes de talents deviennent presque inévitables. Un photographe n’aurait pas idée de se présenter à un entretien d’embauche sans un book, et bien, voilà le book virtuel.

La participation sur la toile est cohérente avec force emplois et se conjugue avec bien plus de secteurs que l’on pourrait le croire. Tous les métiers qui font intervenir des capacités rédactionnelles sont concernées, les métiers créatifs encore plus, mais créer un blog sur le secteur que vous briguez, quel qu’il soit montrera toujours votre intérêt et ne sera qu’un élément probant de votre motivation.