Définition du métier de Médiateur de la république

Le Médiateur de la république est une autorité administrative indépendante spéciale. Ses fonctions sont inspirées de celles de l’Ombudsman suédois et du commissaire parlementaire anglais.

Il a le même rôle que celui du conciliateur, sauf qu’il est chargé de dénoncer les travers de l’administration. Il intervient dans les litiges opposant les citoyens (particuliers, associations, sociétés) et une administration d’Etat (centre des impôts, préfecture…), un organisme chargé de la gestion d’un service public (caisse d’allocations familiales), une collectivité locale (mairie) ou encore un établissement hospitalier. Il essaie de trouver des arrangements à l’amiable qui conviennent au deux parties.

Le litige doit porter sur le dysfonctionnement du service, la non-exécution d’une décision de justice ou une décision non équitable.

On fait appel au Médiateur de la république en dernier recours, lorsque toutes les alternatives ont été épuisées. Il est assisté de Délégués départementaux, nommés pour une durée d’un an renouvelable. Il en existe environ 300 en France. Un particulier ne peut saisir directement le Médiateur, il doit d’abord prendre contact avec un député ou un sénateur qui se chargera de lui transférer le dossier.

Pour saisir le Médiateur de la république, il existe plusieurs voies :

  1. Constituer un dossier complet contenant les données du litige et les éléments le justifiant. Cette demande doit être adressée à n’importe quel député ou sénateur.
  2. Contacter un délégué départemental du Médiateur de la république.
  3. Remplir un dossier sur le site officiel du Médiateur de la république.

Le Médiateur de la république n’a pas de pouvoir de sanction mais plutôt d’instructions. Il est indépendant et inamovible, il ne peut être relevé de ses fonctions et ne reçoit pas d’ordre. Il est nommé pour une durée de 6 ans non renouvelables par décret du Président de la république.

Le Défenseur des droits a repris les fonctions de l’ancien Médiateur de la république en mars 2011.

 

Formation au métier de Médiateur de la république

Il n’existe pas de formation spécifique au métier de Médiateur de la république. Il est conseillé d’intégrer et d’être diplômé de l’Ecole Nationale de l’Administration (ENA).

Un Médiateur de la république est nommé par décret du Président de la république.

 

Qualités d’un Médiateur de la république

Le Médiateur de la république doit avoir de fortes connaissances en droit. Il aime le contact et sait faire preuve de diplomatie et de psychologie. Il doit être juste et impartial. Il est rigoureux, minutieux et consciencieux.

 

Difficultés ou inconvénients du métier de Médiateur de la république

Le Médiateur de la République ne compte généralement pas ses heures. Son emploi du temps est très chargé. Il doit faire face à des personnes étant en conflit, celles-ci peuvent être désagréables voire agressives entre elles.

 

Perspective d’évolution d’un Médiateur de la République

Il n’existe pas d’évolution aux fonctions de Médiateur de la république.

 

Salaire moyen d’un Médiateur de la république

Le Médiateur de la république touche un salaire d’environ 4600€ brut par mois.