Posts tagged Rebondir chômage

Définir ses objectifs professionnels pour rebondir au chômage

0

Après avoir élaboré votre profil personnel et avoir analysé le marché du travail, vous devez fixer vos objectifs professionnels et définir avec précision dans quel secteur vous voulez travailler mais aussi dans lequel vous pouvez travailler.

Il est fondamental d’analyser avec exactitude où l’on souhaite arriver professionnellement. Parfois, l’on ne possède pas les qualifications adéquates pour accéder à l’emploi que l’on envisage d’exercer. Il faut alors se fixer des objectifs réalisables à courts termes et commencer à élaborer sa stratégie pour atteindre son objectif final un peu plus tard.

Avoir un objectif clair aidera également à concentrer ses moyens et ses efforts dans une seule et même direction ce qui représente une considérable économie de temps et d’énergie. C’est également de cette manière que vous irez directement vers les possibilités les plus réalistes de trouver un emploi qui correspond véritablement à vos attentes.

Pour commencer, faites un pas en avant sinon, d’autres le feront avant vous ! Il n’y a que vous qui puissiez décider de là où vous souhaiter aller. Votre carrière doit être un choix personnel et non imposé par les autres. Qu’ils soient modestes ou ambitieux, vos objectifs se doivent d’être clairs et ainsi vous pourrez les poursuivre sans vous en détourner.

Si vous avez des difficultés à définir clairement vos objectifs professionnels, voilà quelques questions et propositions qui vous permettront d’y voir plus clair :

 

  • Dans quel secteur voudrais-je  travailler ? Quel type de fonctions souhaiterais-je occuper ?

Commerce, administration, secrétariat, achats, ingénierie, finances, contrôle qualité, marketing, ressources humaines, informatique ?

 

  • Quels sont les secteurs qui m’intéressent ?

Tourisme, hôtellerie, transport, logistique, alimentation, textile, banque, assurance, construction, enseignement, énergie, cosmétique, informatique, droit, publicité, moyen de communication, chimie, santé, services à la personne.

 

  • Dans quel type d’organisation souhaiterais-je développer mon activité professionnelle ?

Grande, petite ou moyenne entreprise, entreprise française, entreprise européenne, entreprise internationale, entreprise étrangère implantée en France. Une entreprise très structurée ou une entreprise de type familial. Une association à but non lucratif, une entité du secteur public.

 

  • Où voudrais-je travailler ?

Près de chez moi. Je suis mobile et peut déménager dans une autre région, dans un autre pays, je suis disposé à changer de domicile dans mon pays et à l’étranger.

Répondre à ces questions simples vous permettra alors d’y voir plus clair et de mieux cibler vos recherches en mettant des mots sur vos attentes.

Internet, une bonne méthode de recherche d’emploi

0

Peu importe qui vous interrogerez au sujet du panorama actuel relatif à la recherche d’emploi, tout le monde sera d’accord pour dire qu’aujourd’hui, rien n’est simple. En pleine période de crise, il faut accepter la réalité sans se laisser submerger par le désespoir. Au contraire, sachez vivre avec votre temps et adapter votre recherche de travail à l’époque que nous vivons.

Aujourd’hui, internet s’est positionné parmi les meilleurs moyens pour trouver du travail. Selon plusieurs études pour Eurostat, environ 50% des recherches d’emploi  s’effectue sur la toile. Ce qui surprend c’est aussi le profil des gens qui élisent ce mode de recherche, très différent de celui des utilisateurs précurseurs. Aujourd’hui, il semble que les femmes soient de ferventes utilisatrices de ce système alors qu’avant, il était préféré des hommes et des professionnels du secteur, évidemment.

Aujourd’hui, l’utilisation du web est clairement démocratisé, voire vulgarisé. La majorité de la population sait utiliser ces nouvelles ressources d’informations. Il faut donc prendre en compte cet état de fait. En effet, c’est également le lieu où vous pourrez vous distinguer et témoigner de votre grande maîtrise des nouvelles technologies qui surpasseront le simple surfe de page en page. Les informaticiens notamment se verront face à une opportunité évidente de mettre en avant leur talent de développeur, de web master, mais ils ne sont pas les seuls concernés.

Internet n’offre pas uniquement la possibilité de rechercher des informations et donc des offres d’emploi mais s’avère également être un outil permettant une utilisation active et volontaire. C’est ainsi que chacun à aujourd’hui la possibilité de s’octroyer un petit espace virtuel qu’il pourra remplir et utiliser à sa guise.

Bien loin des exigences d’antan où il fallait maîtriser le langage HTML et compagnie pour avoir fébrilement un site tristounet, aujourd’hui, tout le monde peut se créer un blog qui apparaîtra si on lui accorde un minimum de soins comme un véritable miroir de compétences. Pour certains secteurs, ces démonstrations concrètes de talents deviennent presque inévitables. Un photographe n’aurait pas idée de se présenter à un entretien d’embauche sans un book, et bien, voilà le book virtuel.

La participation sur la toile est cohérente avec force emplois et se conjugue avec bien plus de secteurs que l’on pourrait le croire. Tous les métiers qui font intervenir des capacités rédactionnelles sont concernées, les métiers créatifs encore plus, mais créer un blog sur le secteur que vous briguez, quel qu’il soit montrera toujours votre intérêt et ne sera qu’un élément probant de votre motivation.

12 conseils pour ne pas subir le chômage

0

Voici douze conseils qui vous aideront dans cette période souvent difficile à vivre.

  1. Sortir de chez vous avant 9h. Chaque jour de la semaine, sans exception, levez-vous tôt, préparez-vous et sortez, même si la seule chose que vous avez à faire est d’acheter le pain ou simplement faire une promenade. Il est très important de maintenir son rythme synchronisé avec des gens qui travaillent. Si vous ne le faites pas, vous risquez de tomber dans une escalade de grasses matinées et trainer tous les jours ce qui nuit beaucoup au moral.
  2. Prendre soin de son image. Maintenez au moins la même image que celle que vous aviez quand vous travailliez. Ne sortez pas en jogging ou dans des vieux vêtements négligés. C’est essentiel pour maintenant une bonne estime de soi.
  3. Ne pas regarder la télévision. C’est toxique, elle rend passif et muet. Ne regardez pas la télé avant 18h. Ainsi vous serez obligés de vous occuper autrement.
  4. Parler avec des gens. Rester seul et faire les cent pas en répétant que le monde est injuste ne va pas vous aider à aller de l’avant. A l’inverse, prendre un café ou déjeuner avec des anciens collègues est une bonne manière pour qu’ils se souviennent de vous et y pensent s’ils entendent une offre d’embauche qui vous correspond. Bien sûr, il ne s’agit pas de voir des gens pour se lamenter.
  5. Identifier ses faiblesses et ses points forts. Consacrez du temps à analyser ce que vous pouvez apporter à quelqu’un qui pourrait vous embaucher. Valorisez le plus objectivement possible vos connaissances et expériences et pensez à quelles entreprises vous pouvez correspondre.
  6. Elargir ses horizons professionnels. Si votre secteur est en crise c’est peut-être le moment de procéder à un changement de carrière. On ne parle pas obligatoirement de changement radical. Essayez d’identifier les secteurs en expansion et réfléchissez à la manière dont vous pouvez vous en rapprocher.
  7. Compléter sa formation. Comparez les demandes du marché et vos compétences et comblez vos lacunes en profitant du temps dont vous disposez
  8. Partir quelques mois à l’étranger. Si vous n’avez pas un niveau d’anglais suffisant pour tenir une conversation professionnelle, c’est le moment de vous mettre au niveau. Si parler anglais ne vous ouvre pas de porte, l’inverse vous en fermera beaucoup. Le niveau de vie en Angleterre ou en Irlande n’est pas plus élevé et l’expérience à l’étranger sera appréciée. Passez un examen à votre retour pour avoir une preuve de votre bon niveau.
  9. Chercher un travail dès le premier jour.  Ce n’est pas parce que vous avez des allocations de chômage qu’il faut attendre de ne plus en avoir pour vous mettre en quête d’un nouvel emploi. Profitez-en aussi pour revoir votre C.V.
  10. Utiliser les réseaux sociaux professionnels. Linkedin, Xing ou Viadeo sont très utiles pour élargir son réseau de contacts et une recommandation d’une connaissance est parfois décisive pour trouver un emploi.
  11. Accepter toutes les offres ou presque. Il est préférable d’accepter un emploi, même si le salaire est inférieur à votre précédent travail plutôt que de rester au chômage. Les allocations auront vite fait de s’achever et vous regretterez de ne pas avoir alors accepté le travail.
  12. Pensez à l’auto-entreprenariat. Si vous voyez que vos petits boulots prennent une envergure importante, c’est peut-être un signe pour vous faire penser à devenir votre propre patron.
Go to Top